Les soins dentaires et les prises en charge

Les soins dentaires et les prises en charge

SHARE

Tout le monde aspire à une bonne santé et les soins dentaires font partie des priorités. On s’occupe de ses dents non seulement d’un point de vue sanitaire mais également d’un point de vue esthétique. On connaît de nos jours différents soins dentaires dont l’acupuncture dentaire ou encore l’orthodontie. Certains négligent leurs dents à défaut de moyens, pourtant ces derniers comptent parmi le patrimoine santé. Que faut-il savoir sur ces soins dentaires ?

Acupuncture dentaire

Il s’agit d’une thérapie qui traite par des aiguilles très fines des points bien étudiés dans la cavité bucco-dentaire. L’acupuncture dentaire est destinée à soigner les douleurs et les troubles locomoteurs. De ce fait, l’acupuncture se pratique surtout au niveau des articulations de la mâchoire et de l’appareil locomoteur. A noter que l’acupuncture est une thérapie qui peut être utilisée sur diverses parties du corps en vue d’autres soins.

Les aiguilles peuvent effrayer plus d’un. Cela dit il n’y a rien à craindre tant que l’on se trouve entre les mains de professionnel confirmé. L’acupuncture nécessite une formation spécifique avant de la pratiquer sur des patients car chaque aiguille doit viser un point bien précis. Certes, lorsqu’on parle de santé on fait surtout référence à la médecine occidentale et les prises en charge par la sécurité sociale concernent surtout cette dernière.

Orthodontie

Les traitements orthodontiques se font de plus en plus et ils concernent à la fois les jeunes et les adultes. Actuellement, l’efficacité des bagues est clairement démontrée même si le port de ces dernières est plutôt désagréable. Le résultat en vaut la peine. L’orthodontie n’étant pas considérée comme un soin dentaire indispensable, celle-ci n’est pas remboursée par la sécurité sociale et elle est peu prise en charge par les mutuelles comme l’indique ce site d’information mutuelle bioam. Pour ceux qui en ressentent la nécessité ou l’obligation médicale, puisque les factures d’orthodontie peuvent facilement s’envoler entre 10 000 et 20 000 euros, la possibilité d’un crédit est une alternative. Et pour faciliter la recherche de l’offre de crédit qui convient vous pouvez effectuer une « simulation de crédit ici ».